jeudi 22 novembre 2018

Fais un voeu ...ou plusieurs !



Depuis un certain temps, que ce soit pour des anniversaires, Noël, nouvel an, je n'achète plus de cartes de voeux en magasin ! Eh oui, du moins je fais de mon mieux pour ! :D À la place, je les confectionne moi même ! Pas besoin d’avoir été à l’école des beaux arts pour cela. Il ne suffit que de 2-3 bricoles, un peu de jugeote et le tour est joué (jugeote: mot qui, je le précise, n’a plus été utilisé depuis au moins 150 ans… bref on s'éloigne du sujet principal, chers amis) ! Concentration eeeeeet top, c’est parti!

Une idée → un concept. That is it!

Lorsqu’on y pense vraiment, il ne s’agit que d’un bout de carton et d’un beau design, alors pourquoi ne pas essayer de le faire soit même? Et comme j’ai l’habitude de le dire, le destinataire n’en sera que plus ravi et je vous garantis d’ailleurs qu’une telle carte ne finira pas aussi vite à la poubelle. Bon après... c’est sûr, on a besoin de matos, mais je pense qu'à la longue c’est vraiment un investissement sur lequel il faut miser. Vous pourrez répéter l'opération autant de fois que voulu. So get all your love together and let us make three wonders happen in this place!


1001 recettes


En fait, le crafting c’est un peu comme la cuisine.Parfois on ouvre juste le frigo et on essaie de cuisiner un truc bon avec ce qu’on a. Disons que c’est le même principe. Il n’y a pas selon moi LA recette ultime, mais chacun décide un peu de comment sera le produit final. Du coup, avec le matériel qu’on a sous la main, il ne reste plus qu'à réfléchir à l’agencement idéal. Même la découpe peut être personnalisée. Pas obligé de partir sur une carte de forme carrée que je juge parfois trop conventionnelle, on peut décider de faire une étoile, un petit coeur ou même une forme informe (ça se dit une forme informe ??? Bon enfin bref)… Franchement tant que vous êtes convaincus, we’re all good.

Ho ho ho !

 

Pour la première carte, j’ai choisi d’utiliser la technique du “quilling” qui consiste à enrouler sur elles-mêmes de fines bandelettes de papier. L'idée est de les assembler ensuite au fur et à mesure afin d’avoir un beau motif.

Pimp my card

 

Freeeestyle! Vu que nous sommes à quelques semaines des fêtes de fin d'année, on va partir sur une carte de voeux de noël, une de nouvel an et une d’anniversaire pendant qu’on y est (les remerciements, c’est dans les commentaires, guys :D). J’avoue que j’ai choisi des techniques assez simples et faciles selon le principe “small and beautiful” parce que sinon y’a des techniques beaucoup plus complexes (trust me).


Happy happy birthday!

 

Photos, anciens billets de concerts, hashtags, vous pouvez agrémenter une carte d’anniversaire avec des éléments uniques qui feront bien plaisir à votre cher(e) destinataire, histoire de personnaliser le tout. Dans la continuation de la vibe “small and beautiful”, j’ai tout simplement fait deux ou trois coups de ciseaux dans du papier cartonné pour avoir cet effet 3D :D. Il suffit par la suite de décorer les pseudo-petits cadeaux avec des restes de papier emballage (#upcycling #sauvonsLaPlanète) et des morceaux de rubans. And that’s it!


Yeeeeay, once more we are good!

 

Pour la carte de voeux de nouvel an, je vous conseille aussi - toujours pour rester dans le thème de l’ultime personnalisation - d'écrire à la place du traditionnel “Bonne et heureuse année” quelque chose de plus fun comme “2019 will be great” ou “Have fun in 2019”. Un petit ruban brillant à l'extrémité pour faire joli et voili voilou!



J'espère dans tous les cas que cet article vous sera utile! On me rappelle encore une fois de plus dans l’oreillette que les fêtes de fin d'année approchent so … faites bon usage de ce que vous venez d’apprendre! Si vous avez décidé de faire un voeu ou plusieurs avec vos propres mots, alors n'hésitez pas à partager vos chefs-d’oeuvre en commentaires! Joignez-y une petite photo, ça me ferait très plaisir. En attendant de pouvoir danser autour du sapin, je vous souhaite un bon week-end et vous dis à très bientôt pour le 10ème article (Wuhuuuuuuu le 10 ème, trop hâte).


Je vous entends virtuellement scander: "Wooow 10 ème article déjà ? Mais comment arrives-tu à concocter ces capsules de bonheur à chaque fois? (Hahaha la modestie s’est évaporée). Les photos? Les idées ? Qu'est ce qui t’inspire?". Alors, soit j'ai des super pouvoirs de super héroïne 😁, soit j'essaie de m'organiser du mieux que je peux!  Du coup, je vous raconte tout (ou presque) dans Craft Time Stories - Behind the scenes d'ici quelques semaines pour clôturer 2018 en beauté. So stay tuned 😉


Craft-ly yours,


Kate Manon

mercredi 17 octobre 2018

Bling bling! Même les bijoux en papier scintillent


Bijoux en papier ? Like for real ?

Oh yeah, guys ou plutôt giiiiirls. Ladies, this one is a shoutout to y’all. Vous dormirez moins bêtes ce soir :D (Merci qui?). Les bijoux en papier, ça existe bel et bien, ce n’est pas un mythe, moi non plus je n'étais pas au courant (Merci Pinterest une fois de plus). Quand j’ai vu le concept pour la première fois, je me suis dit que le projet était risqué, que ce serait pas trop facile et surtout pas très résistant. Mais ça, c'était mon avis avant d’avoir essayé ! C’est vrai que si vous comptez faire la traversée de l'océan arctique ou du désert avec, bah ils ne mettront pas long feu. Mais pour un petit cocktail ou une petite sortie entre ami(e)s, ils tiendront des mois entiers. Parole de Kate Manon!

Le monde des loisirs créa' est vaste, du coup j’imagine bien qu’il y ait plus d’une méthode pour confectionner des bijoux en papier.  J'ai essayé de faire le bijou le plus unique possible en m'inspirant de ce que j'ai déjà vu mais en faisant attention que ça y ressemble le moins possible. Sérieux, c'était plus facile à dire qu'à faire! Jamais je n'ai utilisé mes méninges aussi intensément dans un projet crea' !

Perles en papier ??!

Alors, on va partir sur un collier et deux jolis paires de boucles d’oreilles. Histoire de rester dans la simplicité et le style épuré (you already know, once it’s getting complicated, it’s no more good). Vous aurez besoin d'une paire de ciseaux, un magazine, de la colle pour bijoux, un bon pinceau, de la laque pour papier. And that's it 😊

Toujours dans l’optique d’upcycler, on va éviter d'acheter un tout nouveau collier. Upcycler: verbe provenant du nom upcycling, la branche du crafting qui me parle le plus depuis les 2 dernières années. Really hope I will have the opportunity to develop this subject soon, je sais que vous mourez presque d’envie de savoir ce que c’est. Bon bref, on me signale dans l’oreillette qu’on s'égare les craftos, on s'égare...



Donc, vous devez très certainement avoir un collier que vous ne portez presque plus mesdames, la preuve, il est derrière la dernière rangée des produits de beauté (thank me later). Voila, à celui-là, on va donner une seconde vie. Tout comme à nos quelques morceaux de magazines qui auraient atterri à la poubelle d’ailleurs #missionUpcycling #écologie #sauvonsLaPlanéteAPetiteEchelle #okOnRevientANosMoutons.



Let’s make it !

Remarque qu’on peut confectionner cette merveille avec différents types de papiers mais moi je suis partie sur du papier magazine pour son aspect brillant et lisse de nature. Ainsi, l’espéce de colle avec un effet laque ne viendra que sublimer le tout à la fin. Notons que pour être sûr de ne pas occasionner des soucis de peau, j’ai utilisé une colle spéciale pour bijoux! Make sure you find some in the next crafting shop ;) Du coup, on commence par la matière première: les perles :) Pour ce d’entre vous qui ont lu mon article sur le coeur en papier, vous aurez un effet de déjà vu. Mais là, on va utiliser des dimensions beaucoup plus petites mais en gros, c’est le même principe. On va faire une bonne quinzaine de tubes que l’on enroulera sur eux même en suite. Ce qui nous donnera de jolis petits escargots en papier.



Du coup, le challenge c’est de faire un bijou qui est beau et résistant à la fois mais en papier! Merci pour le challenge 😀 Je n’aurai jamais pensé passer par tant d’obstacles, mais rassurez-vous, les amis, j’ai trouvé un walk-around. L’idée initial était de faire un pendentif avec des coiffes pour cheveux mais ce fut un fail énorme (#noFilter) parce que la colle n’était pas adaptée et que la structure était trop fragile. Finalement, je suis aller chercher du fils à broder pour le collier et j'ai transformé le reste en boucles et TADAAAAA !!




Ciao bella

Vous conviendrez avec moi qu’une fois le collier confectionné, il ne reste plus qu'à le porter... ou plutôt à le laisser sécher une nuit et ensuite le porter, je veux dire :D Résumé de l'aventure: c'était fun mais beaucoup plus long et méticuleux que je n'aurais pu me l'imaginer pour l'assemblage. Ce premier prorotype est loin d'être parfait (c'est mon tout premier d'ailleurs) mais je suis très satisfaite du résultat et réfléchis déjà comment améliorer ma technique pour lq prochaine fois. J'ai choisi de ne pas peindre le résultat final pour conserver cet effet brut que j'aime beaucoup mais on peut sublimer le tout par une couche de peinture or pour rendre tout ça le plus fancy possible 😃



En tout cas, merci beaucoup d’être si nombreux à me lire et à m’encourager à continuer ce qui jusqu’ici n'était qu'une passion cachée. Bon, je retourne dans ma taniére de crafteuse pour le moment en espérant vous en sortir au plus vite pour de nouvelles aventures “craftistiques”. Take care!

Craft-ly yours,


Kate Manon