mardi 15 janvier 2019

Un article DIY en 10 étapes




Coucouuuuu les craftos! Ici Kate Manon as usual (who else en même temps? :D) Comment nous portons-nous en ce temps douillet d’hiver et en cette nouvelle année 2019 ? Tous mes voeux les meilleurs pour les 11,5 prochains mois :) (le temps passe trop vite though). Merveilleuse et époustouflante année à vous ! Soyez en bonne santé, profitez de vos proches surtout et enfin franc succés dans vos projets en cours et dans la vie quotidienne! Now let's cut to the crafting ✂ ! A la demande générale (de moi même), je vais vous révéler la face cachée de ma routine artistique avec tout plein de GIFs 😍 (Vraiment, qui n'aime pas les gifs ?).
  • D'où est-ce que je sors mes idées parfois un peu farfelus?
  • Quel est le processus pour aboutir à la publication d’un article?
  • Combien de temps me faut-il pour réaliser le tout?
Tout ceci et bien plus, coming up :D ! Cette article s’annonce un peu plus long, so allez chercher les popcorns bien croustillants ou tout autre snack et la boisson chaude de votre choix, installez-vous confortablement et profitez de la magie des mots.

gif1

“What do you mean?”


Je vais essayer du mieux que je peux de répondre au maximum de questions autour de la conception d'un article so commençons maintenant si on ne veut pas y passer la journée ou la nuit (dépendant du moment où vous lisez cet article). Histoire de mieux organiser le tout, j’ai divisé le processus en 10 étapes que je m’en vais de suite vous présenter (avec nos fameux gifs pour les illustrations 😍). Je pense que la démarche peut être utilisée en général pour la génération de contenu. Il suffit tout juste d’adapter les informations au contexte. Sortez les stylos les amis, il se peut que vous ayez besoin de prendre quelques notes 📔✎.

 gif2

1. Trouver un thème

Le first step annonce déjà les premières couleurs de l’aventure à travers la création du contenu. “Qu’est-ce qui est en vogue en ce moment? Dans quelle période de l’année est-on? Quelle est la technique qui me parle le plus ces derniers temps?” Je me pose la plupart du temps un nombre incalculable de questions pour arriver à une réponse qui me satisfait. Je suis très ouverte en ce qui concerne la source d’inspiration: Pinterest, quelques blogs, Facebook, Twitter, mon environnement. J’essaie un max d’être réceptive, histoire de récolter le max d’idées et d’ensuite filtrer et choisir le thème qui sied le mieux pour l’occasion. Une fois qu’on a trouvé la direction dans laquelle on veut se mouvoir, we slide - not in the DM 😉- to the next step.


gif3

2. Faire des recherches

Eh oui, c’est comme un exposé au lycée! On doit bien bouquiner si on veut servir quelque chose de potable. Si je prends par exemple mon article du mois dernier (le thème était “les cartes de voeux”), j’ai trouvé tellement de magnifiques idées ! Il fallait pourtant que je focalise mon attention sur certaines techniques. Je pourrais probablement faire une dizaine d’autres articles sous le même thème que je n’aurais pas parle de toutes les possibilités qu’il y a de confectionner de telles merveilles. That’s why you need to choose something and FOCUS on it ! Cette étape est essentielle pour la suite des évènements a.k.a. la procuration du matos.


gif4

3. Se procurer le matériel

Shopping tiiiiiiime! Bon après, ce n’est pas toujours le cas pour moi parce que j’ai déjà tellement de matériel que la première chose que je fais toujours, c’est de jeter un coup d’oeil dans les multiples boîtes qui jonchent le sol de ma crafting factory a.k.a. mon étage spécial crafting. Mais selon le projet, il me faut souvent m’acheter un outil ou un autre, ce qui agrandit de plus en plus ma collection 😀 (et je m’en réjouis). Mon magasin préféré en Allemagne pour le matos de loisirs créatifs est Idee. Mais sinon il y a aussi Hema, Tiger ou Action qui proposent une panoplie de belles choses à de super prix #livingOnATightBudgetForeva. Ce que j’aime bien faire la plupart du temps, c’est tout simplement utiliser de vieilles choses pour en faire de nouvelles. Vous vous rappeler de mes hashtags préférées? Dites-le moi en commentaire du coup 😊


gif5

4. Prototyper

Faire des dessins même s’il le faut! Eh oui, je ne suis pas architecte mais parfois selon la complexité du projet, il faut vraiment se poser et matérialiser l’idée de base par un dessin. Ça me permet de mieux étudier la faisabilité de chaque projet et de perdre le moins de temps possible lors de la rea’ I mean ... la réalisation.


gif6

5. Prendre des photos

Clic clic clic, every single step needs to be immortalised! Parfois, j’oublie de faire des photos tellement je suis dans le flow. S’il y’en a parmi vous qui veulent jouer les photographes lorsque je crafte, now you can slide in the DM 😀 En tout cas, il est important de faire autant de photos que possible. Ce qui est sûr, on ne les utilise pas toutes au même moment mais elles servent alors dans ce cas de documentation pour permettre de s'améliorer par la suite ou pour faire des visuels in the future #youNeverHaveTooMuchContentThough #onaJamaisTropDeContenu.


gif7

6. Ecrire, ecrire

Ce step se fait indépendamment du reste. Il m’arrive parfois de commencer à écrire bien avant le prototyping. Ça dépend du thème, de mon mood, de la complexité, de la problématique, du climat (genre j'écris un article sur la situation politique du Moyen Orient pour une revue de renom lol). Ça reste l’étape la plus freestyle et la plus imprévisible à cause de l’inspiration mais c'est de loin mon step favori😝


gif8

7. Relire et modifier

(J’avais besoin d’un step de plus pour que la somme des étapes fasse 10, 10 est un beau chiffre, non ? La fin justifie les moyens dans ce cas, guys). Mais sinon, c’est important de relire hein! Relisez toujours tout et apportez-y des modif’ autant que possible 😁😁😁


gif9

8. Éditer les photos

(il s'avère que je n'ai pas trouve le gif adéquat d'où un petit medley de bonnes poutines #friesforlife 😀) Pensez à une signature cool pour les photos afin qu’elles puissent être différenciées et reconnaissable entre 1000 d’un seul coup d’oeil. Un petit coup de resizing et de brush Photoshop en passant ne fait pas de mal non plus ✂


gif10

9. Envoyer en relecture

Merci à mon comité de correction a.k.a. mes charmantes soeurs qui veillent des nuits entières pour relire mes articles à chaque fois... Ok j’exagère peut-être un peu, elles n’ont besoin que d’une vingtaine de minutes: Mais au moins, je suis sûre de faire le moins d’erreurs possible.


gif11

10. Publier, enfin déstresser et chercher l'idée du prochain article :D

Vu que je ne fais pas tout d’un trait, j’ai besoin d’assez de temps de préparation. Il me faut parfois entre 2 et 3 semaines pour tout mettre sur pied.

La publication d’un article est toujours un soulagement mais signifie également le début de la conception d’un tout nouveau projet. Je me réjouis en tout cas à chaque fois que je peux commencer un nouvel article mais en même temps c’est un peu comme quand on vient de finir un livre. Cette sensation de vide et de tristesse à la fin après s’être émotionellement attachée aux personnages et surtout à l’histoire en général, ça vous dit quelque chose? Du coup, le reflex est de chercher de nouvelles sensations. Et c’est ce que je fais à la fin, je me mets immédiatement à la recherche de nouveaux concepts pour vous compter les meilleures histoires. Et voilà! Vous savez tout (du moins l'essentiel) sur les coulisses de Craft Time Stories!

En espérant que vous avez passé un bon moment, pris éventuellement quelques notes ou/et que vous vous êtes tout simplement reconnu dans certaines étapes, je vous souhaite une bonne fin de mois de Janvier. A la revoyure, les petits potes.

Craftly yours,

Kate Manon

jeudi 22 novembre 2018

Fais un voeu ...ou plusieurs !



Depuis un certain temps, que ce soit pour des anniversaires, Noël, nouvel an, je n'achète plus de cartes de voeux en magasin ! Eh oui, du moins je fais de mon mieux pour ! :D À la place, je les confectionne moi même ! Pas besoin d’avoir été à l’école des beaux arts pour cela. Il ne suffit que de 2-3 bricoles, un peu de jugeote et le tour est joué (jugeote: mot qui, je le précise, n’a plus été utilisé depuis au moins 150 ans… bref on s'éloigne du sujet principal, chers amis) ! Concentration eeeeeet top, c’est parti!

Une idée → un concept. That is it!

Lorsqu’on y pense vraiment, il ne s’agit que d’un bout de carton et d’un beau design, alors pourquoi ne pas essayer de le faire soit même? Et comme j’ai l’habitude de le dire, le destinataire n’en sera que plus ravi et je vous garantis d’ailleurs qu’une telle carte ne finira pas aussi vite à la poubelle. Bon après... c’est sûr, on a besoin de matos, mais je pense qu'à la longue c’est vraiment un investissement sur lequel il faut miser. Vous pourrez répéter l'opération autant de fois que voulu. So get all your love together and let us make three wonders happen in this place!


1001 recettes


En fait, le crafting c’est un peu comme la cuisine.Parfois on ouvre juste le frigo et on essaie de cuisiner un truc bon avec ce qu’on a. Disons que c’est le même principe. Il n’y a pas selon moi LA recette ultime, mais chacun décide un peu de comment sera le produit final. Du coup, avec le matériel qu’on a sous la main, il ne reste plus qu'à réfléchir à l’agencement idéal. Même la découpe peut être personnalisée. Pas obligé de partir sur une carte de forme carrée que je juge parfois trop conventionnelle, on peut décider de faire une étoile, un petit coeur ou même une forme informe (ça se dit une forme informe ??? Bon enfin bref)… Franchement tant que vous êtes convaincus, we’re all good.

Ho ho ho !

 

Pour la première carte, j’ai choisi d’utiliser la technique du “quilling” qui consiste à enrouler sur elles-mêmes de fines bandelettes de papier. L'idée est de les assembler ensuite au fur et à mesure afin d’avoir un beau motif.

Pimp my card

 

Freeeestyle! Vu que nous sommes à quelques semaines des fêtes de fin d'année, on va partir sur une carte de voeux de noël, une de nouvel an et une d’anniversaire pendant qu’on y est (les remerciements, c’est dans les commentaires, guys :D). J’avoue que j’ai choisi des techniques assez simples et faciles selon le principe “small and beautiful” parce que sinon y’a des techniques beaucoup plus complexes (trust me).


Happy happy birthday!

 

Photos, anciens billets de concerts, hashtags, vous pouvez agrémenter une carte d’anniversaire avec des éléments uniques qui feront bien plaisir à votre cher(e) destinataire, histoire de personnaliser le tout. Dans la continuation de la vibe “small and beautiful”, j’ai tout simplement fait deux ou trois coups de ciseaux dans du papier cartonné pour avoir cet effet 3D :D. Il suffit par la suite de décorer les pseudo-petits cadeaux avec des restes de papier emballage (#upcycling #sauvonsLaPlanète) et des morceaux de rubans. And that’s it!


Yeeeeay, once more we are good!

 

Pour la carte de voeux de nouvel an, je vous conseille aussi - toujours pour rester dans le thème de l’ultime personnalisation - d'écrire à la place du traditionnel “Bonne et heureuse année” quelque chose de plus fun comme “2019 will be great” ou “Have fun in 2019”. Un petit ruban brillant à l'extrémité pour faire joli et voili voilou!



J'espère dans tous les cas que cet article vous sera utile! On me rappelle encore une fois de plus dans l’oreillette que les fêtes de fin d'année approchent so … faites bon usage de ce que vous venez d’apprendre! Si vous avez décidé de faire un voeu ou plusieurs avec vos propres mots, alors n'hésitez pas à partager vos chefs-d’oeuvre en commentaires! Joignez-y une petite photo, ça me ferait très plaisir. En attendant de pouvoir danser autour du sapin, je vous souhaite un bon week-end et vous dis à très bientôt pour le 10ème article (Wuhuuuuuuu le 10 ème, trop hâte).


Je vous entends virtuellement scander: "Wooow 10 ème article déjà ? Mais comment arrives-tu à concocter ces capsules de bonheur à chaque fois? (Hahaha la modestie s’est évaporée). Les photos? Les idées ? Qu'est ce qui t’inspire?". Alors, soit j'ai des super pouvoirs de super héroïne 😁, soit j'essaie de m'organiser du mieux que je peux!  Du coup, je vous raconte tout (ou presque) dans Craft Time Stories - Behind the scenes d'ici quelques semaines pour clôturer 2018 en beauté. So stay tuned 😉


Craft-ly yours,


Kate Manon