mercredi 17 octobre 2018

Bling bling! Même les bijoux en papier scintillent


Bijoux en papier ? Like for real ?

Oh yeah, guys ou plutôt giiiiirls. Ladies, this one is a shoutout to y’all. Vous dormirez moins bêtes ce soir :D (Merci qui?). Les bijoux en papier, ça existe bel et bien, ce n’est pas un mythe, moi non plus je n'étais pas au courant (Merci Pinterest une fois de plus). Quand j’ai vu le concept pour la première fois, je me suis dit que le projet était risqué, que ce serait pas trop facile et surtout pas très résistant. Mais ça, c'était mon avis avant d’avoir essayé ! C’est vrai que si vous comptez faire la traversée de l'océan arctique ou du désert avec, bah ils ne mettront pas long feu. Mais pour un petit cocktail ou une petite sortie entre ami(e)s, ils tiendront des mois entiers. Parole de Kate Manon!

Le monde des loisirs créa' est vaste, du coup j’imagine bien qu’il y ait plus d’une méthode pour confectionner des bijoux en papier.  J'ai essayé de faire le bijou le plus unique possible en m'inspirant de ce que j'ai déjà vu mais en faisant attention que ça y ressemble le moins possible. Sérieux, c'était plus facile à dire qu'à faire! Jamais je n'ai utilisé mes méninges aussi intensément dans un projet crea' !

Perles en papier ??!

Alors, on va partir sur un collier et deux jolis paires de boucles d’oreilles. Histoire de rester dans la simplicité et le style épuré (you already know, once it’s getting complicated, it’s no more good). Vous aurez besoin d'une paire de ciseaux, un magazine, de la colle pour bijoux, un bon pinceau, de la laque pour papier. And that's it 😊

Toujours dans l’optique d’upcycler, on va éviter d'acheter un tout nouveau collier. Upcycler: verbe provenant du nom upcycling, la branche du crafting qui me parle le plus depuis les 2 dernières années. Really hope I will have the opportunity to develop this subject soon, je sais que vous mourez presque d’envie de savoir ce que c’est. Bon bref, on me signale dans l’oreillette qu’on s'égare les craftos, on s'égare...



Donc, vous devez très certainement avoir un collier que vous ne portez presque plus mesdames, la preuve, il est derrière la dernière rangée des produits de beauté (thank me later). Voila, à celui-là, on va donner une seconde vie. Tout comme à nos quelques morceaux de magazines qui auraient atterri à la poubelle d’ailleurs #missionUpcycling #écologie #sauvonsLaPlanéteAPetiteEchelle #okOnRevientANosMoutons.



Let’s make it !

Remarque qu’on peut confectionner cette merveille avec différents types de papiers mais moi je suis partie sur du papier magazine pour son aspect brillant et lisse de nature. Ainsi, l’espéce de colle avec un effet laque ne viendra que sublimer le tout à la fin. Notons que pour être sûr de ne pas occasionner des soucis de peau, j’ai utilisé une colle spéciale pour bijoux! Make sure you find some in the next crafting shop ;) Du coup, on commence par la matière première: les perles :) Pour ce d’entre vous qui ont lu mon article sur le coeur en papier, vous aurez un effet de déjà vu. Mais là, on va utiliser des dimensions beaucoup plus petites mais en gros, c’est le même principe. On va faire une bonne quinzaine de tubes que l’on enroulera sur eux même en suite. Ce qui nous donnera de jolis petits escargots en papier.



Du coup, le challenge c’est de faire un bijou qui est beau et résistant à la fois mais en papier! Merci pour le challenge 😀 Je n’aurai jamais pensé passer par tant d’obstacles, mais rassurez-vous, les amis, j’ai trouvé un walk-around. L’idée initial était de faire un pendentif avec des coiffes pour cheveux mais ce fut un fail énorme (#noFilter) parce que la colle n’était pas adaptée et que la structure était trop fragile. Finalement, je suis aller chercher du fils à broder pour le collier et j'ai transformé le reste en boucles et TADAAAAA !!




Ciao bella

Vous conviendrez avec moi qu’une fois le collier confectionné, il ne reste plus qu'à le porter... ou plutôt à le laisser sécher une nuit et ensuite le porter, je veux dire :D Résumé de l'aventure: c'était fun mais beaucoup plus long et méticuleux que je n'aurais pu me l'imaginer pour l'assemblage. Ce premier prorotype est loin d'être parfait (c'est mon tout premier d'ailleurs) mais je suis très satisfaite du résultat et réfléchis déjà comment améliorer ma technique pour lq prochaine fois. J'ai choisi de ne pas peindre le résultat final pour conserver cet effet brut que j'aime beaucoup mais on peut sublimer le tout par une couche de peinture or pour rendre tout ça le plus fancy possible 😃



En tout cas, merci beaucoup d’être si nombreux à me lire et à m’encourager à continuer ce qui jusqu’ici n'était qu'une passion cachée. Bon, je retourne dans ma taniére de crafteuse pour le moment en espérant vous en sortir au plus vite pour de nouvelles aventures “craftistiques”. Take care!

Craft-ly yours,


Kate Manon

lundi 14 mai 2018

SWEET Mother’s Day!


Hello les craftos! Eh non, aujourd’hui ce n’est pas la charmante Kate Manon au clavier, mais son ombre. Je m’appelle Kristel Maguy et comme vous pouvez le deviner, je suis la sœur de la blogueuse ! A vrai dire, le craft ça n’a jamais été mon domaine mais disons que ces derniers temps je me suis laissée emporter par un vent artistique qui m’a poussé à m’y essayer. Bien sûr, je ne possède pas un coffre à idée, voilà pourquoi mes aides principales sont Pinterest et l’incontournable, le vaillant, le très compétent, ... *jeu de trompettes* : Google images !

Etant donné que la fête des mères ici aux States c’était ce Dimanche 13 Mai, j’étais à la recherche d’un cadeau original, que je pourrais faire moi-même (DIYs are the best), et qui ne me coûterait pas trop la peau des fesses, du coup. Après une série indéterminée de scrolling, je tombais finalement sur le cadeau parfait pour ma maman : un mug personnalisé remplie de bonnes petites sucreries (Ne vous inquiétez pas, j’en ai pas trop mis, sinon bonjour les caries ! Yuk !).

Au travers de cet article, je me ferais un plaisir de vous conduire dans mon parcours sur le chemin du craft, en tant que novice. En l’occurrence, si vous n’avez aucune expérience, vous êtes exactement au bon endroit, car de l’expérience comme Kate, je n’en ai pas non plus !

The Mug
Le mug est la pièce maîtresse du cadeau. Pour le personnaliser, il vous en faudra un, bien entendu, ainsi que de l’alcool (70%), quelques boules de cotons et un marqueur à huile ou un marqueur-peinture, comme je les appelle. Alors, j’ouvre une petite parenthèse par rapport au marqueur. Je ne sais pas si la marque que j’utilise dans ce DIY se vend partout dans le monde auquel cas ce serait parfait, sinon, tant que le marqueur précise qu’il est à huile, cela devrait faire l’affaire. Sinon, l’option ultime serait d’utiliser les marqueurs permanents Sharpie, qui ne tiennent pas autant que ceux à huile, mais peuvent être utilisés à titre décoratifs (manam, faudra pas passer le mug dans la laveuse à vaisselle et faudra laver à la main sans trop frotter. Pour ceux qui jusqu’ici se demande ce que veut dire ‘manam’, c’est juste une expression en wolof qui veut dire : ‘en d’autres termes’. Lol, ok, je retourne au français). Petite parenthèse fermée !

Première étape : Préparation du mug


Cette étape consiste simplement à laver le mug, s’assurer de le sécher entièrement, ensuite, mettez un peu d’alcool sur le coton et essuyer toute la surface du mug. Cela est censé permettre une meilleure adhésion de la peinture lorsque vous serez prêt à dessiner avec le marqueur.


Deuxième étape : This is YOUR moment!


Place à votre créativité. À cette étape, votre mug est sec et prêt à recevoir la vitalité que vous voulez lui donner. Pour ma part, j’ai choisi d’écrire le mot ‘JOY’ car c’est le mot préféré de ma maman. Ainsi, vous pouvez écrire un message que seul l’autre personne comprendra question de rajouter à la particularité du présent. Les options sont multiples et je suis sûr que vous y trouverez votre compte. Arrive le moment où vous vous dites : Et si je fais une erreur ? Comment corriger ça ? I got you, people ! J’ai fait quelques erreurs en réalisant ce mug personnalisé mais j’ai juste réutilisé mon petit coton avec de l’alcool et un peu de grattage pour détacher la peinture. C’est vrai que pour mon cas, de l’acétate aurait mieux marché mais je n’en avais pas, donc je me suis juste assurée de ne pas laisser la peinture sécher, sinon ça devient plus difficile de l’enlever. Si vous utiliser les marqueurs Sharpie, le coton et l’alcool marche encore mieux ! Sur l’autre face du mug j’ai dessinée un petit soleil accompagné des mots qui finalise le message de mon mug, qui est: ‘JOY comes in the Morning’ Psalm 30:5 😊

Troisième étape : On laisse sécher


Il serait bien dommage que tous ces efforts soient ruinés par une quelconque maladresse (les filles qui mettent du vernis me comprennent ! Shout out to y’all). De ce fait, cette étape consiste à laisser le mug sécher pendant 24 heures. Ensuite, mettez le mug dans un four et réglez le à 190 degrés Celsius. Pour ma part, j’ai laissé mon mug « cuire » pendant 20 minutes puis j’ai éteint et laissé refroidir dans le four pendant une bonne heure. Cette étape est importante car elle permet une réelle adhésion de la peinture à la tasse. Pour ceux qui n’ont pas de four, le concept est simplement d’utiliser la chaleur pour sceller la matière sur le mug. Si vous y parvenez par un moyen autre que le four, super! L’essentiel est que votre belle œuvre soit préservée ! Maintenant, votre mug est prêt à recevoir toutes les bonnes petites sucreries que vous voulez y ajouter !

…AND A CARD 

 


Je voulais ajouter une petite carte à mon cadeau personnalisé alors j’en ai fait une !

C’est la partie la plus simple. Pop Quizz : A votre avis, ou pouvons-nous trouver l’image appropriée pour notre carte ? BINGO, Google Images, of course. Pour ma part, j’ai imprimé une jolie image appropriée pour la fête des mères et je l’ai coloriée avec des feutres. Ensuite, j’ai utilisé du papier cartonné orange, mais en vrai, peu importe le papier, c’est le message à l’intérieur qui a de l’importance. Quelques coups de ciseaux pour donner un design ondulé, et le tour est jouer. Il ne reste plus qu'à coller l’image sur la face de la carte et écrire votre message au verso.

Optionnel : Le petit drapeau


J’ai réalisé ce petit drapeau en utilisant un papier cartonné jaune que j’ai decoupé en zigzag et collé à un stick en bois, provenant de mon resto Thai préférée ^.^ ! J’ai aussi utilisé un scotch coloré juste pour l’effet visuel.

DISCLAIMER : Étant donné que je suis novice dans le domaine et que j’évolue encore à pas de nouveau né, je ne peux malheureusement garantir la réussite absolue du projet. Toutefois, je garantis une croissance en aptitude artistique, du fun si vous choisissez de faire cette activité avec des enfants, et un sentiment de fierté à la fin 😊 ! I promise, it will be worth the effort! Pour ma part, je continuerai de m’exercer à cet art qui me plait bien jusqu’à ce que je parvienne à le maîtriser et peut être que je commencerai mon propre blog, qui sait ? D’ici-là, portez-vous bien et merci d’avoir suivie ma petite aventure !

A la prochaine,

KMS 3

*Shout out to: Karmen Michelle Sio, ma grande soeur, ma vrai jumelle,experte en grammaire, la meilleure correctrice de mes fautes lol. Love you bro!*